hit counter

Voyages groupes Chine & Hong Kong

Quelques repères essentiels en guise d'introduction ...
L’histoire de la CHINE est cyclique … Elle est aussi intimement liée à la grande boucle du Fleuve Jaune. C’est là dans le Shanxi et le Henan que l’on a retrouvé la trace de la première grande dynastie royale : celle des Shang (XVème au XIème siècle avant J.-C.) et sa civilisation du bronze.

Vers 1027, une nouvelle dynastie l’emporte, celle des Zhou avec pour capitale Chang An, l’actuelle Xian, puis Luoyang. C’est l’époque où se pratique un lent défrichement de la forêt qui recule peu à peu devant les brûlis. On l’appelle la période des Printemps et des Automnes.
Mais déjà les premiers envahisseurs venus des steppes du Nord menacent les terres fertiles du Fleuve Jaune. Les Zhou restent à Luoyang, mais tout autour pour se défendre, les diverses principautés féodales se regroupent mais se querellent aussi pour essayer de conquérir une hégémonie. C’est la période des Royaumes Combattants. Paradoxalement, cet état de turbulences n’empêche pas la civilisation chinoise de se développer vers un raffinement de plus en plus grand et de voir apparaître des penseurs qui vont prôner des doctrines de grande élévation comme le taoïsme et le confucianisme.
En 221 avant J.-C., le prince de Qin, l’un de ces royaumes combattants, prend le titre de Qin Shi Huang Di et devient le premier empereur de Chine. C’est lui qui va fonder l’idée même d’empire chinois unifié dont il va repousser les limites au Sud jusqu’à la mer et vers le Nord jusqu’à la passe de Shanhaiguan. La brièveté de la dynastie Qin ne doit pas masquer son importance : c’est en effet sur ses fondements que s’installe pour quatre siècles la dynastie Han. La Chine doit également à Qin Shi Huang Di la standardisation des poids et mesures, de la monnaie, des caractères de la langue chinoise mais aussi la construction d’un véritable réseau routier et l’unification de la Grande Muraille.
Les Han ouvrent la « Route de la Soie » par laquelle se glisse peu à peu le bouddhisme qui devient religion d’état avec les Wei du Nord à partir de 400 après J.-C. C’est l’époque où sont taillés les grands sites de Yungang et de Longmen. Le Nord est alors morcelé en Trois Royaumes dont celui des Wei. En 581, les Sui regroupent les régions du Nord et commencent les travaux du Grand Canal qui réunit les deux grands fleuves de Chine : le Huang He (Fleuve Jaune) et le Chang Jiang (Long Fleuve ou Fleuve Bleu pour les Occidentaux !).
En 618, cette dynastie Sui s’écroule au profit de celle des Tang qui va régner jusqu’en 917. C’est alors l’apogée de la Chine qui voit sa culture s’épanouir.
Puis les Song règnent pendant un siècle et demi. Leur rayonnement culturel et économique excite la convoitise des peuplades tangoutes, jurchens et mongoles.
En 1215, les Mongols de Gengis Khan ne se contentent plus de cette Chine septentrionale mais dévalent à travers tout l’empire jusqu’à Hangzhou. C’est le début de la dynastie Yuan et pour la première fois, une dynastie non Han, non chinoise d’origine, fixe sa capitale à Cambaluk, l’actuelle Pékin, que visitera Marco Polo.
Puis la dynastie Ming établit sa capitale à Nankin avant de la ramener à Pékin sous l’empereur Yong Le qui fonde la Cité Interdite et le Temple du Ciel.
Et enfin, les Mandchous pénètrent dans le Nord et fondent la dernière dynastie impériale des Qing.
Après tous les grands événements qui ont marqué les XIXème et XXème siècles (fondation de la République en 1911 et proclamation de la République Populaire en 1949 par le président Mao), la CHINE d’aujourd’hui s’ouvre de plus en plus vers le monde extérieur tout en essayant de résoudre les problèmes d’un pays vaste comme un continent !

L’histoire de HONG KONG est plurimillénaire et très dépendante de celle de la Chine. Les Chinois sont les premiers habitants de la région qui abritait, il y a environ 2 000 ans, une petite communauté de pêcheurs. Elle devient ensuite un refuge pour les pirates de la mer de Chine méridionale et les trafiquants d’opium, jusqu’à l’arrivée des Britanniques.

L’histoire moderne de HONG KONG remonte à environ 150 ans. Des marchands européens importent de l’opium en Chine malgré le décret impérial. Il en résulte deux Guerres de l’Opium et trois traités qui privent la Chine de l’île de HONG KONG, de la zone continentale de Kowloon et des 240 îles de l’archipel …

Aux portes de la Chine Populaire, HONG KONG devient très vite attractive. De nombreux Chinois tentent d’y émigrer pour de meilleures conditions de vie. Le territoire de HONG KONG concentre alors la plus grande densité de population au monde. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des milliers de nouveaux arrivants chinois constituent un afflux considérable de main-d’œuvre pour les manufactures qui produisent massivement à bon marché. Dès 1960, HONG KONG connaît un boom économique qui en fait la zone la plus riche et la plus productive d’Asie et le premier des Quatre Dragons d’Asie.
En 1984, la Grande-Bretagne signe un accord avec la Chine en vertu duquel l’ensemble du territoire de HONG KONG retournera sous la souveraineté de la Chine en 1997, au terme du bail de 99 ans. La Chine s’engage à maintenir les systèmes socio-économiques en place pendant 50 ans après la rétrocession. HONG KONG obtient le statut de Région Administrative Spéciale de la République Populaire de Chine qui lui garantit son autonomie, régi par le principe : « Un Etat, deux systèmes ».
Aujourd’hui, HONG KONG est le troisième centre financier et la cinquième puissance économique du monde. C’est avant tout le carrefour du commerce et des investissements en provenance et à destination de la Chine continentale, le lien entre « la planète Chine » qui s’éveille et le reste du monde prêt à s’y engager.

HONG KONG continue de nos jours à cultiver cette identité si particulière, cette culture qui fusionne entre l’Orient et l’Occident, ce métissage étonnant entre les traditions ancestrales omniprésentes et le mode de vie à l’européenne. Vous serez étonnés d’apercevoir au pied des gratte-ciel, les grandes voiles des jonques et les sampans baignant dans les eaux de la baie … de croiser un vieil homme assis dans son pousse-pousse sur l’embarcadère du célèbre Star Ferry … de voir les boutiques de pharmacopée chinoise coincées entre les grandes enseignes européennes et les immeubles à l’architecture high-tech. Vous serez aussi charmés de découvrir la ville éclairée par les premiers rayons du matin, moment de calme dont les Hongkongais profitent pour pratiquer le Taijiquan dans les parcs, ou encore d’admirer les lumières de l’île la nuit venue … Ce séjour vous plongera au cœur d’un monde pas comme les autres, entre tradition et modernité …

CIRCUITS D’EXCEPTION Chine & Hong Kong

Chine & Hong Kong

Zhejiang, Anhui, Sichuan, Guizhou, Guangxi

25 jours / 22 nuits

Vols réguliers, taxes aéroportuaires incluses
Hôtels 3***, pension complète
9 sites de l'UNESCO, croisière sur le Yang Tsé Kiang

3 950 € A partir de