hit counter

Voyages groupes Chine / Tibet

Quelques repères essentiels en guise d'introduction ...
L’histoire de la CHINE est cyclique … Elle est aussi intimement liée à la grande boucle du Fleuve Jaune. C’est là dans le Shanxi et le Henan que l’on a retrouvé la trace de la première grande dynastie royale : celle des Shang (XVème au XIème siècle avant J.-C.) et sa civilisation du bronze.

Vers 1027, une nouvelle dynastie l’emporte, celle des Zhou avec pour capitale Chang An, l’actuelle Xian, puis Luoyang. C’est l’époque où se pratique un lent défrichement de la forêt qui recule peu à peu devant les brûlis. On l’appelle la période des Printemps et des Automnes.
Mais déjà les premiers envahisseurs venus des steppes du Nord menacent les terres fertiles du Fleuve Jaune. Les Zhou restent à Luoyang, mais tout autour pour se défendre, les diverses principautés féodales se regroupent mais se querellent aussi pour essayer de conquérir une hégémonie. C’est la période des Royaumes Combattants. Paradoxalement, cet état de turbulences n’empêche pas la civilisation chinoise de se développer vers un raffinement de plus en plus grand et de voir apparaître des penseurs qui vont prôner des doctrines de grande élévation comme le taoïsme et le confucianisme.
En 221 avant J.-C., le prince de Qin, l’un de ces royaumes combattants, prend le titre de Qin Shi Huang Di et devient le premier empereur de Chine. C’est lui qui va fonder l’idée même d’empire chinois unifié dont il va repousser les limites au Sud jusqu’à la mer et vers le Nord jusqu’à la passe de Shanhaiguan. La brièveté de la dynastie Qin ne doit pas masquer son importance : c’est en effet sur ses fondements que s’installe pour quatre siècles la dynastie Han. La Chine doit également à Qin Shi Huang Di la standardisation des poids et mesures, de la monnaie, des caractères de la langue chinoise mais aussi la construction d’un véritable réseau routier et l’unification de la Grande Muraille.
Les Han ouvrent la « Route de la Soie » par laquelle se glisse peu à peu le bouddhisme qui devient religion d’état avec les Wei du Nord à partir de 400 après J.-C. C’est l’époque où sont taillés les grands sites de Yungang et de Longmen. Le Nord est alors morcelé en Trois Royaumes dont celui des Wei. En 581, les Sui regroupent les régions du Nord et commencent les travaux du Grand Canal qui réunit les deux grands fleuves de Chine : le Huang He (Fleuve Jaune) et le Chang Jiang (Long Fleuve ou Fleuve Bleu pour les Occidentaux !).
En 618, cette dynastie Sui s’écroule au profit de celle des Tang qui va régner jusqu’en 917. C’est alors l’apogée de la Chine qui voit sa culture s’épanouir.
Puis les Song règnent pendant un siècle et demi. Leur rayonnement culturel et économique excite la convoitise des peuplades tangoutes, jurchens et mongoles.
En 1215, les Mongols de Gengis Khan ne se contentent plus de cette Chine septentrionale mais dévalent à travers tout l’empire jusqu’à Hangzhou. C’est le début de la dynastie Yuan et pour la première fois, une dynastie non Han, non chinoise d’origine, fixe sa capitale à Cambaluk, l’actuelle Pékin, que visitera Marco Polo.
Puis la dynastie Ming établit sa capitale à Nankin avant de la ramener à Pékin sous l’empereur Yong Le qui fonde la Cité Interdite et le Temple du Ciel.
Et enfin, les Mandchous pénètrent dans le Nord et fondent la dernière dynastie impériale des Qing.
Après tous les grands événements qui ont marqué les XIXème et XXème siècles (fondation de la République en 1911 et proclamation de la République Populaire en 1949 par le président Mao), la CHINE d’aujourd’hui s’ouvre de plus en plus vers le monde extérieur tout en essayant de résoudre les problèmes d’un pays vaste comme un continent !

Au cours de votre périple, vous rejoindrez le TIBET. A une altitude moyenne supérieure à 4 000 mètres, encadré par l’Himalaya, le Karakorum et les Kunlun Shan où pointent les plus hauts sommets de notre planète, le TIBET (en chinois Zizang) est également connu sous le nom de « Toit du Monde ». Le TIBET constitue le principal réservoir hydrographique des grands fleuves mythiques du continent du Sud asiatique : l’Indus, le Gange, le Brahmapoutre, la Salouen, le Mékong, le Yangtsé Kiang (Fleuve Bleu) et le Huang He (Fleuve Jaune) et il est parsemé de nombreux lacs.

CIRCUITS CONNAISSANCE Chine / Tibet

Chine / Tibet

Montagnes, lacs et monastères

14 jours / 12 nuits

Vols réguliers, taxes incluses
Hôtels 3***, pension complète
Train Xining/Lhassa, Zetang et Shigatse

CIRCUITS D’EXCEPTION Chine / Tibet

Chine / Tibet

Vers le Toit du Monde

18 jours / 16 nuits

Circuit d'exception, vols réguliers
Pension complète, boissons incluses
Taxes aéroportuaires incluses