hit counter

Voyages groupes Ecosse

L'histoire des îles britanniques est la chronique parfois mouvementée d'un regroupement de pays divers : Angleterre, Pays de Galles, Irlande et ECOSSE. Le caractère insulaire, à proximité du continent européen, confère à cet ensemble une position géopolitique privilégiée : à l'abri des invasions après 1066, le ROYAUME-UNI a pu se forger un destin original, alliant participation indocile à l'histoire de l'Europe et ouverture sur un monde infiniment plus large. Foyer de progrès et de puissance jusqu'au premier conflit mondial, qui voit émerger la suprématie américaine, le ROYAUME-UNI a été le grand inspirateur de la révolution industrielle. En marge du continent, ses habitants ont façonné une culture particulière qui s'est volontiers exportée, même si elle n'est plus dominante.
 
Occupée par des tribus celtes, puis menacée par les invasions romaines, les Ecossais sont isolés avec la construction des murs d'Hadrien et d'Antonin par les Romains dont les vestiges sont encore visibles aujourd'hui mais, appelés sur d'autres fronts, les Romains quittent le Nord de la Grande-Bretagne au début du Vème siècle. Puis les Scots d'Irlande s'installent en Ecosse, d'où le nom de SCOTLAND et l'introduction du christianisme sur ces terres païennes conduit à l'unification du territoire.
Après l'accession au pouvoir en 1057 de Malcom III Canmore, puis de Guillaume le Conquérant en 1066 et le début de l'anglicisation, commence une longue série de guerres entre Anglais et Ecossais attachés à leur indépendance. Après le couronnement de John Baliol en 1292 soutenu par Edouard Ier, roi d'Angleterre, la résistance se met en place et en 1314, les Ecossais, sous la conduite de Robert Bruce alias Robert Ier, finissent par vaincre les Anglais à Bannockburn et l'Ecosse est reconnue comme un royaume indépendant pendant quatre siècles.
Les Stuart règnent sur l'Écosse entre 1371 et 1714 mais le pays connaît de nombreux conflits internes. Le théologien John Knox contribue à la montée du protestantisme. A la mort d'Elisabeth Ière en 1603, le fils de Marie Stuart, fille de Jacques V et de Marie de Guise, devient roi d'Angleterre sous le nom de Jacques Ier. Si l'Ecosse et l'Angleterre se trouvent ainsi réunies, l'Ecosse n'en conserve pas moins son indépendance.
L'Acte d'Union de 1707 officialise l'Ecosse comme partie intégrante du Royaume-Uni tout en lui donnant des garanties sur son système juridique et d'un point de vue religieux. Mais les catholiques des Highlands se soulèvent au cours des révoltes jacobites au XVIIIème siècle et après l'échec de la dernière révolte, les clans sont démantelés dans les Highlands par le gouvernement britannique.
Au cours du XIXème siècle et au début du XXème siècle, l'extraction du charbon et du fer et les chantiers navals de la Clyde contribuent au développement de la puissance maritime et commerciale de la Grande-Bretagne mais le nationalisme écossais renaît au XXème siècle en même temps que la crise économique qui porte un coup fatal à la construction navale et à l'industrie lourde de l'Ecosse.
Depuis les années 70, le SNP (Scottish National Party) pro-européen et pro-immigration, se bat en faveur de l'indépendance de l'Ecosse et après avoir remporté les élections de 2011, organise en 2014 un référendum sur l'indépendance qui est finalement rejeté avec 55 % de non. Mais le Brexit vient de relancer l'idée d'un nouveau référendum ... Affaire à suivre car les Ecossais sont de moins en moins Anglais et se revendiquent de plus en plus Ecossais !
 
Sans un ciel tourmenté, l'ECOSSE ne serait pas l'ECOSSE ! L'ECOSSE est une terre pleine de contrastes et ses couleurs s'apprécient depuis l'aube jusqu'au crépuscule … Avec ses landes noyées dans la brume, ses collines tantôt rocailleuses, tantôt recouvertes de bruyères et de fougères, ses magnifiques paysages vallonnées aux belles nuances de vert, ses montagnes grisées et bleutées, ses côtes déchiquetées et ses hautes falaises, ses lochs à perte de vue aux eaux couleur émeraude, ses plages sauvages et paisibles, l'ECOSSE cultive une terre de légendes chargée d'histoire, ses châteaux ajoutent une note mystérieuse et son monstre fait couler beaucoup d'encre depuis les temps les plus reculés, sans oublier ses troupeaux de moutons, ses hommes en kilt à la fière allure, le son de ses cornemuses, son whisky, l'accueil chaleureux des Ecossais très fiers de leur identité et sa jeunesse infiniment cool ...

CIRCUITS DÉCOUVERTE Ecosse

Ecosse

Au pays des castles et des lochs

7 jours / 6 nuits

Vols réguliers, taxes aéroportuaires incluses
Hôtels 3***, pension complète, toutes visites
Glasgow, Ile de Skye, Loch Ness et Edimbourg

1 130 € A partir de